"On cuisine ensemble" sur France Bleu Azur

"On cuisine ensemble" sur France Bleu Azur (17-09-2017) 

 

Stéphane Garcia, Chef du restaurant "La Flibuste" à Villeuneuve-Loubet invité une nouvelle fois sur France Bleu Azur, dans l'émission "On cuisine ensemble" animé par Thierry.

 

Il vous parle de son parcours, de sa carte, de ses projets, de sa passion pour la cuisine qui vit au quotidien et ne cesse de transmettre et partager.

 

Revivez cet émission en cliquant sur le lien partagé ci-dessous. 

Télécharger
"On cuisine ensemble" sur France Bleu Azur
On cuisine ensemble sur France Bleu Nice
Fichier Audio MP3 79.9 MB

Rencontre avec Stéphane Garcia sur TV Azur

Rencontre avec Stéphane Garcia, Toque d'OR 2016. Diffusé sur TV AZUR, interviewé par Sébastien Serrano  


Direct sur France Bleu Azur, le 28/01/2017

Ce matin, samedi 28 janvier 2017, Stéphane Garcia, Chef du restaurant "La Flibuste" à Marina Baie des Anges à Villeuneuve Loubet invité sur France Bleu Azur, émission animée par Eric Charay. 

 

Il parle de son parcours, de l'obtention de La Toque d'Or 2016, du restaurant où il officie, de ses spécialités culinaires, de ses projets et de la nouvelle carte sur laquelle il travaille et qui sera disponible dès le mois d'avril au restaurant "La Flibuste". 

 

Pour revivre ce moment gastronomique, nous vous invitons à cliquer sur le lien ci-dessous : 

 

 


Article sur L'Express, 10 janvier 2017

Stéphane Garcia, Toque d'OR 2016,  jette son encre au restaurant semi-gastronomique :La Flibuste,                          à Villeuneuve Loubet et la presse en parle : 

- L'Express 

- Presse Agence 

 


Article de presse sur le Petit Niçois, 23-12-2016

Article de presse sur le Petit Niçois, le 23-12-2016 

Retrouvez le Chef Stéphane Garcia, au Restaurant La Flibuste à Villeuneuve Loubet, pensez à réserver pour goûter à ses créations 


Article de presse sur le Nice Matin, 3-12-2016

Article rédigé part Mathilde Tranoy, Nice Matin 3-12-2016


"On cuisine ensemble"  sur France bleu Pays basque

Cliquez ci-contre pour revivre l'émission en direct sur France Bleu Pays basque

La cuisine des œufs avec notre Chef Stéphane Garcia ...Retrouvez dans son livre la recette des œufs brouillés aux xixas (girolle) un champignon très recherché. A la San Prudencio en Alava, il est de tradition de manger des escargots accompagnés de ces fameux œufs brouillés. Il cultive dans son dernier livre la tradition culinaire du pays basque ...



Article de presse sur l'Email Gourmand, 28/11/2016

 

                                                       Concours international Toque d'or cuisine 2016. Victoire de Stéphane Garcia

De retour sur la Côte d'Azur, Stéphane Garcia souffle enfin et pose fièrement avec son trophée aux côtés de Francis Scordel, lauréat en... 1999

Le 16 novembre dernier au lycée François Rabelais de Dugny, le jeune poulain de Francis Scordel a remporté ce célèbre concours international de cuisine organisé par l'Académie nationale de cuisine, sous la houlette du co-organisateur du Bocuse d'or, Jean-Marc Mompach. 

TRAVAIL. Une triple victoire pour Stéphane Garcia, car il obtient également le 1er prix dessert et le 1er prix des recettes régionales de sélection.
Il a dû envoyer en 5 heures, avec l'aide d'un commis, une entrée tirée du guide Escoffier le jour du concours, le plat (darne de saumon farcie) accompagné de trois garnitures (deux individuelles et une moulée pour 8 personnes) dressé sur un plateau en argent et sur un décor en pastillage, qu'il a réalisé avec soin. Le dessert était une orange soufflée et truffes au chocolat, le tout pour 8 personnes. 

C'est le résultat de 7 mois de travail intense, pour lequel le jeune chef s'est investi totalement. Il remercie très chaleureusement son mentor Francis Scordel, du restaurant L’atelier des saveurs à la Colle-sur-Loup, Maître cuisinier de France et lauréat de nombreux concours, pour son aide, sa disponibilité et tous ses précieux conseils qui l'ont conduit à cette victoire. 
Entraînements en conditions réelles dans la cuisine de L’atelier des saveurs, recherches, expérimentations, évolutions des plats après dégustations, Stéphane Garcia a su se nourrir des conseils du chef ? Un binôme prometteur.

Le mot de la fin à Francis Scordel « Grande fierté et immense joie  pour moi de l'avoir amené à la victoire, moi qui fut lauréat de la Toque d’or en 1999 à Lyon. J’ai passé beaucoup de temps avec lui, a lui transmettre mon savoir, l'expérience et le vécu des concours auxquels j’ai participé et que j'ai gagné. En une phrase, je dirais tout ce qui n'est pas transmis est perdu à jamais. Le travail, l'implication, le plaisir que l'on prend au quotidien est que du bonheur à partager, surtout si, en plus, on rencontre sur sa route un jeune passionné comme Stéphane ».
Publié le 28 novembre 2016 - Trophée e-mail Gourmand. 
Retrouvez l'article sur le site de l'Email Gourmand : cliquez ICI ! 

Article de presse sur le Nice Matin, 23/11/2016

Article rédigé part Véronique Mars, Nice Matin le 23//11/2016 



Article de presse sur le Petit Niçois, 14/10/2016

Article rédigé part Pierre-Yves Ménard, le Petit Niçois, 14-10-2016


Article de presse sur le Nice Matin, 6/10/2016

Article rédigé part Rémy Doncarli et photo de Sébastien Botella. 


Article de presse, Toque d'Or 2016, (Sabine Boyer)

 

 

 

Un chef pour la Toque d'Or 2016 

 

 

Stéphane Garcia toqué de saveurs ! 

 

 

Des recettes de l‘enfance au Pays basque*, émerge un passionné en quête de goût, un chef, Stéphane Garcia. Le cuisiner après un parcours sans faute, vise la « Toque d’or » et se frottera à nouveau aux meilleurs cuisiniers professionnels européens. En 2014, il avait en effet fini deuxième et premier en dessert à ce célèbre concours international de cuisine. Une compétition qui exige une préparation sans faille, une passion notoire pour la cuisine, un esprit conquérant et innovateur. C’est cet esprit qu’il offre en partage dans son livre « Mes recettes incontournables Pays de basque », s’entraînant avant de remettre le couvert le cœur débordant d’amour d’une cuisine enrichis de ses voyages, de son vécu.

 

Tapas, pintxos, il a du soleil dans la voix et met de la chaleur dans les assiettes aux couleurs du Pays basque. C’est d’ailleurs là que tout commence pour Stéphane.

Un pot de confiture de cerise noire pour réussir le gâteau basque d’un goûter inoubliable avec sa tante, un zeste de piment d’Espelette pour éveiller la curiosité d’un futur chef, des fêtes de famille autour de la cuisine généreuse du Pays basque et voilà Stéphane Garcia à la conquête des goûts. Toute son ambition en poche, rêvant d’être chef cuisinier, il va à l’école hôtelière à Toulouse, décroche son BEP et BAC professionnel de cuisine. Retour aux racines basque à l’école hôtelière de Aiala où après l’obtention de son Master de gastronomie européenne il se met en tête de revisiter la cuisine basque.

C’est tout ce travail que le cuisinier artisan de France présente avec goût, puisqu’il a reçu pour cet ouvrage le prix de littérature culinaire 2015. Le jeune garçon ne fait rien à moitié.

 

Distingué en médaille d’Or aux sélections régionales du Concours au titre de Meilleur Apprenti de France en cuisine froide, Couronné par le Premier prix « Maître Chiquart » de cuisine médiévale, un concours européen ouvert aux chefs de moins de 23 ans qui revisitent un plat du Moyen Âge en l’actualisant, il force les portes de la cuisine du maître et se perfectionne. Il puise son inspiration créatrice dans les reflets des beautés de la nature qui est à la source des valeurs transmises autour de la table familiale au pays qu’il décrit comme « béni des Dieux de la table », pour son abondance naturelle, sa générosité. Des qualités qui sautent aux yeux dès les premières pages d’un ouvrage mené de main de maître par le cuisinier, de A à Z, depuis l’écriture, jusqu’aux gourmandes réalisations en passant par des photos qui parlent au ventre.

 

Manger bon est un art de vivre a retenu Stéphane Garcia commençant son tour du monde du goût, pour explorer toutes les alliances et offrir le meilleur des produits qui lui sont confiés par une nature saine.

 

Il débarque à Monaco au YOSHI, premier restaurant japonais au monde de Joël Robuchon, avant d’arriver à Nice, au « Parcours » un restaurant connu pour sa cuisine niçoise revisitée et gastronomique, qui respecte des produits du marché. Le jeune chef s’en donne à cœur joie. On retrouve ses traces exquises de l’enfance dans sa cuisine et dans sa manière de présenter ses plats. Artisan cuisinier, il les décore aux armes du pays de son cœur.

 

Incarnant l’image de la jeunesse qui n’a pas de temps à perdre, il joue avec les senteurs et les couleurs du pays pour réinventer, moderniser sa cuisine, conservant le souvenir ému des petits plats mis dans les grands par ses tantes, traces exquises que l’on retrouve maintenant dans ses compositions culinaires. Txipirones*, txuletas, pimientos*, ces mots aux sonorités chaudes, l’entraînent inexorablement à travailler sur les textures, les saveurs, les teintes, les odeurs des

produits patrimoniaux. « C’est une question de volonté, d’effort, de nécessité, pour ne pas sombrer dans la routine de sclérosantes pratiques, ou succomber aux excès de modernisme », explique t-il.

La réalité peut prendre la pas sur le rêve pour étoffer son savoir faire dans les restaurants étoilés, quand il se fait sélectionner pour la « Toque d’or » 2014. Il met les bouchées doubles et se mesure aux meilleurs chefs européens. Il termine deuxième et premier en dessert.

 

Il rêve de faire le tour du monde de toutes les cuisines, partir à la rencontre de la cuisine de l’autre, à la conquête des meilleurs produits de la nature pour personnaliser ses recettes et faire la différence en cuisine,

« Dans un monde où tout devient si égal, conservons la passion gourmande » suggère le chef et l’auteur de ce livre, recueil de recettes accessibles. « J’ai voulu partager un cheminement « de la fourche à la fourchette » ou « de l’assiette au champs » dans ce pays d’abondance naturelle de tous produits de plaines, de montagne ou d’océan. Mon livre contribuera à ce que vous passiez un séjour inoubliable au Pays basque car je vous offre mes bons coins gourmands d’ici où là, mes ballades impromptues, les adresses des meilleurs producteurs et marchés et un glossaire des termes culinaire utilisés ! Mais également vous allez pouvoir vous familiarisez avec les produits phares et découvrir la culture du Pays basque, cette terre aux sept nuances. Le livre s’ouvre sur son pays, avant de passer aux choses sérieuses. Les Pintxos amusent les bouches, suivent les recettes sur les entrées, puis les plats de résistance avec les poissons et les viandes concoctés aux sauces basques et mitonnés avec les meilleurs produits qui préservent les saveurs premières. Une farandole de desserts clôture le ballet gourmand ou le palais salive à l’idée…

 

Dans un avenir proche, c’est à la Réunion qui cultive une large palette de piments forts que Stéphane Garcia compte poser ses valises, dans le but de revisiter quelques recettes du pays en les adaptant en tapas. Mais c’est l’exploration d’une cuisine de France qui a tous les goûts qui l’attend. Situé en effet au Sud Ouest de l’océan Indien, l’île, entourée de tous les continents a bénéficié de toutes les apports dans une cuisine africaine, indienne, asiatique recomposée pour devenir le socle d’une identité aux saveurs du monde, une cuisine authentique de la Réunion. Alors à quand les tapas bichique* ? Les pintxos* cabris massalé* et les tapas rougaille saucisse* ?

« Ces tapas revisitées seront introduites dans mon ouvrage en cours de réalisation sur les Tapas et les Pintxos liés à mes voyages », répond Stéphane Garcia qui cuisine pour vous. 

 

Sabine BOYER

 

Voyage voyage…

*Le pays Basque : A cheval entre la France et l’Espagne, le Pays basque est un territoire de tradition, de culture qui dispose d’un large éventail de couleurs et de goûts dans les produits du terroir, sans compter les influences gasconnes et béarnaises du côté de la France, et des influences espagnoles avec l’huile d’olive, la tomate et les poivrons et le piment…

Le pays comprend sept provinces, traduit en sept nuances par l’artiste cuisinier.

*Tapas : Les tapas sont des petits plats servis à l'apéritif au Pays Basque et en Espagne.

*Pintxos : Toutes les fêtes et les rassemblements sont prétexte à des concours de cuisine.

C’est ainsi que les pintxos, véritables plats traditionnels en miniature se sont développés

On rivalise d’ingéniosité pour gagner en créant les meilleurs pintxos

*Txipirones : ou chipirons, voilà comment les habitants appellent le calmar ou 'txipis'. Le bébé calmar dans son encre est l'un des rares plats gastronomiques dans le monde qui est noir. Par conséquent, les étrangers n'osent pas s’aventurer… mais ne quitteront pas le pays sans son

goût.

*Txuletas : ou les steaks de bœuf.

*Pimientos : Au Pays basque, le piment est très utilisé. Il en existe de nombreuses variétés. Le plus connu est piment d'Espelette qui a depuis longtemps déjà dépassé les frontières du Pays basque. Mais du côté basque espagnol, d'autres variétés sont cultivées, les pimientos del piquillo de Lodosa sont des piments petits et charnus qui sont cueillis à maturité, quand ils sont rouges. A peine piquants, on les utilise le plus souvent farcis

*Bichique : Les œufs des poissons « cabots bouche ronde », pondus en amont des rivières. Ils sont emportés par le courant jusqu’à l’océan. En été, les alevins, les bichiques montent le courant originel et c’est à ce moment que les pêcheurs posent leurs paniers pour les capturer.

*Massalé : Réunion d’épices indiens

*Rougail saucisses : C'est un des plats traditionnels de l'ile de la Réunion. Le rougail saucisses (confectionnées de viande de porc) est surement le plus emblématique, en tout cas celui qui manque le plus au créole qui se retrouve loin de ses racines.

 

 


On cuisine ensemble sur France Bleu Toulouse 

On cuisine ensemble sur FRANCE BLEU TOULOUSE, 

Interview le 25/11/2015 par Emmanuelle Wienner. 

"Originaire de Toulouse, le cuisinier Stéphane Garcia a aussi des attaches au Pays Basque. Mercredi 25 novembre au Cultura de Balma il dédicace son livre "Mes recettes incontournables Pays Basque". Au menu les recettes de son enfance (notamment aux côtés de sa tante Paquita) : Marmitako (un ragoût de thon), Axoa de veau ou encore le célèbre gâteau Basque. Il promet une séance de dédicace, conviviale, gourmande et offrira une dégustation de "Pintxos".

.Retrouvez l'interview radio, en vous dirigeant sur le lien suivant :

FRANCE BLEU TOULOUSE .  



Article du restaurant "Laia" à Fontarrabie 

"Merci à Arantxa et John, les patrons du restaurant Laia pour ce bel article et merci également à toute l'équipe. Je suis ravi d'avoir passé quelques années à vos côtés et avoir autant appris sur la cuisine basque. Je vous recommande fortement d'allez déguster la cuisine de Laia, je vous assure que vous passerez une inoubliable moment gastronomique." 

 

Retrouvez l'article et plus d'informations sur le restaurant Laia en visitant leur site : LAIA ERRETEGIA. 


Article de Julien Dizdar sur le site "Paysbasque.net"

Extrait de l'article rédigé et illustré par Julien Dizdar pour son site "Paysbasque.net"

 

Le livre « Mes recettes incontournables Pays basque »

Ce livre est le fruit de quatre années de travail du chef cuisinier Stéphane Garcia qui présente les plats cuisinés quotidiennement, ses coups de coeur, ses découvertes.
Cet ouvrage reflète la passion du chef pour les belles « recettes incontournables » car traditionnelles du Pays basque.
Sa volonté et son ambition sont avant tout de faire découvrir la culture du pays basque, son territoire, son terroir, « cette terre aux sept nuances aime t-il à dire.

 

"Je remercie profondément Julien Dizdar pour cet article superbement rédigé et illustré. Cela me touche profondément de voir l'intérêt que vous portez à ma cuisine et à ma démarche pour le Pays basque ! Milesker." Stéphane Garcia 

 

Retrouvez l'intégralité de l'article sur le site Paysbasque.net et nous vous invitons à suivre la page Face Book de Pays basque.net


Stéphane Garcia deuxième au concours de la "TOQUE D'OR 2014" 

Les journalistes de Nice Matin (06) ont suivit le parcours de Stéphane Garcia pour le célèbre concours international de Cuisine, la "Toque d'Or"  où le jeune chef c'est classé deuxième avec le 1er prix "Pâtisserie" ! Le concours était présidé par Jean Marc Mompach de l'Académie Nationale de Cuisine et le jury composé de professionnels reconnus. (ci-dessus à gauche, Pierre Caillet, MOF et membre du jury). 

 

Une belle réussite pour la ville de Nice et pour le Chef exécutif du MéridienEric Brujan; où Stéphane occupait le poste de Chef de Partie des entrées à ce moment là.

 

Un bel avenir professionnel attend Stéphane, ce jeune chef toqué de saveurs ! 

 

Lien pour l'article de Nice Matin, cliquez ici. 


Reportage de 100 % MAG sur le concours "Maître Chiquart 2011" 

Lors de la finale du concours de cuisine "Maître Chiquart 2011", l'équipe de 100% MAG de M6 a voulu suivre les candidats lors de l'épreuve pratique. Cette émission démontre bien que ce concours n'est pas comme les autres; un jury composé de cuisiniers réputés, des produits hors du commun, un sujet atypique et des conditions strictes. Stéphane Garcia, le vainqueur, bénéficie de commentaires élogieux de la part des journalistes.


Stéphane Garcia, Champion d'Europe de cuisine Médiévale 2011 

Parution dans la presse espagnole dans le journal "Bidasoaldia" et dans le "Diario Vasco" au Pays Basque. L'association hôtelière de Fontarrabie, village où il travaille au sein du restaurant Laia, est fière du jeune cuisiner Stéphane Garcia, qui a remporté la quatorzième édition du concours Européen "Maître Chiquart 2011" à Grenoble. Trois radios ont tenu à le féliciter (ONDA CERO, RADIO EUSKADI et EUSKADI IRRATIA) en lui accordant des interviews où il a put expliquer son plat et son parcours. Deux ans après son arrivée au Pays basque, il confirme sa passion pour la cuisine au travers de concours et de part sa rigueur professionnelle. Bonne vague à lui pour la suite. 

                                                                    ARTICLE DE PRESSE DIARRIO VASCO CLIQUEZ ICI  


Interview sur la radio "ONDA CERO" (avril 2011)


Le vendredi 8 avril 2011, en direct de l’hôtel "Rio Bidasoa" à Hondarribia en Espagne, l'équipe de la radio "ONDA CEROa souhaité inviter le vainqueur du Concours Européen :  Maître Chiquart 2011, Stéphane Garcia, pour le féliciter et lui permettre de s'exprimer et évoquer ses projets professionnels en direct de l'antenne.


Interview Radio, cliquez ici.


Best Of de l'émission télévisé "Cocina con Bruno Oteiza"   (octobre 2009)

Courant octobre 2009, Stéphane Garcia a passé une semaine aux côtés du célèbre Chef Bruno Oteiza dans son émission quotidienne "Cocina con Bruno Oteiza" sur la Sexta, chaîne de télévision en Espagne. Il lui a fait découvrir et participer à la réalisation de plats de la gastronomie basque. Une belle complicité culinaire est née entre les deux cuisiniers.

Article de presse, cliquez ici.